17 mars 2017

SALON : Lirenval, Chevreuse (78)

Samedi 25 mars, je serai en dédicace au salon LIRENVAL de Chevreuse (Yvelines) de 10h à 19h.
Je dédicacerai Le mystère de la grotte au diable, L'armée des rats, Le bal des sorcières, Ma petite soeur du séisme, L'enfant du séisme, Pulpeuse fiction et La saveur des bananes frites. 

Je propose également des jeux d'écriture pour les enfants.
Je vous y accueillerai avec plaisir (et des petites gaufrettes)...

 


Poésie : Recueil Enfants d'Haïti




Boum


Soudain
Rien


A peine un chuchotis 
de relent de vent chaud

Quelque part une bête criaille
et vomit une toux enrouée 
comme un spasme

Et puis rien


Plus un bruit


C'est l'heure du silence où la lumière fuit
La nuit tombe comme une paupière lourde

C’est l'heure incontrôlable
Où le temps grince ses battements
Et vient la nuit d'Haïti


photographie Marc Burtel


Extrait du recueil poésie photo Enfants d'Haïti



8 mars 2017

Interview à propos de Pulpeuse fiction sur le blog de Cosmo Plus

Une interview très sympa à propos de ma comédie romantique Pulpeuse fiction, sur le blog de Cosmo Plus , avec un exemplaire de Pulpeuse fiction à gagner ! :-D
 
 
 
 
  Extraits :
 
[...]

"D’où vous est venue l’idée d’écrire « Pulpeuse Fiction » ? 
J’aime rire et faire rire. J’aime les comédies, car cela me fait vraiment du bien. Et même si j’aime également lire des romans sérieux, je trouve que la comédie est un genre fondamental pour l’équilibre !
D’habitude, j’écris pour les enfants sur des sujets qui font réfléchir.
Mais pour mon premier roman adulte, j’ai eu envie de me faire plaisir avec une histoire amusante, mais aussi de toucher toutes les femmes, celles qui ne sont pas dans la norme ou celles qui se sentent mal dans leur corps (quelle qu’en soit la raison), pour leur dire que leur valeur n’a rien à voir avec un chiffre sur une balance ou une taille de pantalon.
Ecrire une comédie est aussi une façon de dédramatiser un sujet qui peut être douloureux.





[...]
 
Que peut-on dire de son personnage principal ? 
[...] 
C’est (mon héroïne) finalement une fille courageuse et battante, mais aussi quelqu’un comme nous toutes, avec ses qualités et ses défauts.
Je voulais une héroïne proche de mes lectrices, à laquelle elles puissent s’attacher, se dire « Ah ! Tiens ! Moi aussi, j’ai déjà ressenti ça ! » ou « Ca pourrait très bien m’arriver ! », « Mais oui, j’ai déjà vécu ça…»…
Mon héroïne est devenue mon amie au fil des pages, et je peux vous assurer qu’elle m’a donné de bons fous-rires !"
 
 




Rendez-vous sur le blog de Cosmo Plus pour en lire davantage et participer au concours qui vous fera gagner un exemplaire de Pulpeuse fiction !