11 sept. 2017

Inventer une suite...

Un exercice d'écriture très amusant à faire, est d'inventer la suite d'un texte connu. Ca marche très bien avec les fables de La Fontaine par exemple.

Je vous en montre un ?

Vous connaissez la célèbre fable : La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf ?



Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.



Eh bien, voici ce qui arriva ensuite ! ;-)




- Ah ! s'écria, plutôt dégouté notre boeuf  !
Mon cuir ! un si beau cuir et de surcroît tout neuf !
De mucus, de viscères le voilà recouvert !
Elle est dingue, et n'a point sens commun, la commère !



Car il faut bien le dire, le boeuf en vaniteux
Ne se supportait pas en habit tout pouilleux.
Aussi se jeta-t-il tout vêtu dans la mare
De quelques herbes se frotta de toute part
Se récurra si fort, ce bel orgueilleux boeuf
Qu'au sortir de cette eau luisait comme un sou neuf!
Vint à passer céans le fermier esbaudi


L'animal est à point au marché du pays
J'en tirerai un sacré bon paquet d'euros.
Et hop à l'abattoir il mena le taureau.

C'est ainsi qu'à vouloir trop faire le joli
Notre boeuf se retrouva à la boucherie

Rien ne sert de s'laver le corps les patt' le pif
Si c'est pour terminer en filet ou rosbif.




Et vous, auriez-vous envie de faire la suite du Lièvre et la tortue ? Du corbeau et le renard ? De la cigale et la fourmi ? Ou de n'importe quelle des 243 fables de La Fontaine ?

Si oui, n'hésitez pas ! Et venez nous en faire part ! :-D

5 sept. 2017

Improbables dialogues

Un des exercices des ateliers d'écriture est de s'entraîner au dialogue.
Rébarbatif ?
Pas tant que ça.

Ca pour forcer la chose, booster son imaginaire et se faire plaisir, il est très amusant de créer ce que j'appelle les improbables dialogues.

Comment faire ?
On tire au sort deux objets : soit ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre, soit un peu, soit complètement mais dans un contexte saugrenu... et on les fait dialoguer.




Que diriez-vous de faire dialoguer un cochon et un vélo, un marteau et un clou, une planète et une étoile, un ventilateur et une paire de lunettes, une robe et un pantalon, un avocat et un kiwi, une poupée qui parle et un téléphone portable, une balayette à toilettes et un extra-terrestre ? ... (ou bien un marteau et une robe, une balayette et un avocat, un cochon et un clou...)

Si cela vous tente, vous pouvez faire l'expérience. Ca donne souvent des résultats incroyables, drôles, absurdes... et toujours terriblement créatifs !


En voici un petit exemple, que je me suis amusée à créer :




 Improbable dialogue
L'index et le majeur


Une salle de classe.
L'index : Garde à vous !
Le majeur : V'là qu'il remet ça ! Eh ! On t'a déjà dit que quand la maîtresse pose une question, c'est à toi de te dresser.
L'index : Vous pourriez me filer un coup de main, les gars, ce serait sympa de votre part ! Je fatigue, moi !
Tous les doigts se lèvent.
Le majeur : Et voilà, je te l'avais dit, la maîtresse a répondu qu'elle n'était pas une serveuse de bar !
L'index : Est-ce que l'auriculaire ne pourrait pas prendre ma place, pour une fois ?
L'auriculaire se lève.
Le majeur : Et voilà ! La maîtresse a dit qu'on n'était pas en train de tourner un film de science-fiction !
L'index : Eh ! Le gros, là ! Oui, toi ! Qu'est même pas aligné avec nous ! Tu pourrais y mettre du tien !
Le pouce se lève.
Le majeur : Et voilà ! La maîtresse dit qu'on ne fait pas d'auto-stop en classe !
L'index : Franchement, vous ne m'êtes pas d'un grand secours, les gars ! Mais dis-moi, toi, le majeur, t'es un beau parleur, mais serais-tu seulement capable de te lever à ma place.
Le majeur se lève.
L'index : Et là, qu'est ce qu'elle a dit la maîtresse ?
Le majeur : Tais-toi, et copie la punition !


☝☝☝


Allez ! A VOUS ! (chez vous, ci-dessous, en MP... comme vous voulez ! Mais faites-vous PLAI-SIR !)

4 sept. 2017

CONCOURS

CONCOURS 



✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧


C'est la rentrée ! Quoi de mieux qu'un concours pour se remonter le moral et gagner... CINQ EXEMPLAIRES de mon album jeunesse :


MA PETITE SOEUR DU SEISME !






Ma petite sœur du séisme - Textes Sophie Noël Illustrations Louise Collet



Cet album aux illustrations pastel délicates vous permettra d'aborder avec votre enfant les thèmes de l'amour familial, de l'adoption, du séisme, d'Haïti, de la solidarité, de l'attente d'un petit frère ou d'une petite soeur...

Pour en gagner un exemplaire, vous devez liker ma page Facebook auteur, partager le post en mode public et inviter trois ami-e-s en commentaire, sous le post Facebook (ou éventuellement ci-dessous) !

Il y aura cinq gagnants :

Date limite, le 15 septembre prochain.


BONNE CHANCE !  



Ma petite sœur du séisme - Textes Sophie Noël Illustrations Louise Collet