20 nov. 2017

Employer des mots désuets dans ses romans ?



"La conversation de Charles (Bovary) était plate comme un trottoir de rue" : pour ne pas être ainsi jugé, un peu de vocabulaire inhabituel ne nous fera pas de mal.

Pourquoi, donc, ne pas utiliser dans vos romans des mots différents, originaux, inconnus, désuets...
Bon, bien sûr, il ne s'agit pas d'en truffer votre histoire, l'excès pouvant virer au ridicule.
Mais moi, je les aime, ces mots-là...

Voici donc ces drôles de mots, que vous pourrez replacer ici et là, avec parcimonie, toujours discrètement, d'un air détaché, comme une élégance naturelle, dans vos conversations ou les dialogues de votre prochain roman.


Connaissez-vous le sens exact du mot :

Vertuchou ?


Au lieu des "putain ! " , "merde" et autres familiarités vulgaires, ne serait ce pas merveilleux d'utiliser "Vertuchou !", "Vertubleu !" ou même "Vertudieu !" ?

Vertuchou : interj. Juron euphémique marquant l'étonnement, l'indignation, la résolution.

exemple : Mais enfin, Vertuchou ! tu vas te bouger le c... hou???



Et vous, quels sont vos jurons désuets préférés ?




2 nov. 2017

Un conte d'Halloween à gagner !

PETIT JEU D'HALLOWEEN : UN CONTE A GAGNER !


🎃🎃🐉🎃🎃🐉


Il vous suffit d'aller sur ma page Facebook, et d'y laisser un commentaire sous le post du jeu (et, si le coeur vous en dit, de taguer une ou deux copines qui aimeraient aussi lire un conte à leur enfant).

Je vous enverrai alors (en MP) le conte :


GROUMPF ET LA CITROUILLE

🎃🎃🎃