31 juil. 2018

J'aime lire Max : Le cadeau de May

J'ai testé une nouvelle aventure littéraire : écrire dans un magazine jeunesse.




Mes enfants ont été abonnés à Mes premiers J'aime Lire, puis à J'aime Lire. J'avais abonné toute ma classe de CM2 à J'aime Lire Max...
Bref, depuis 40 ans, des générations d'enfants ont découvert le plaisir de lire avec ces magazines, plongeant les jeunes lecteurs dans le monde merveilleux de la lecture.





Pour moi, y écrire un texte avait quelque chose d'un peu inaccessible.
Alors, quand j'ai envoyé mon manuscrit, je n'y croyais pas tout à fait…
Je savais que mon texte, original, très documenté et travaillé, respectait à la lettre les recommandations précises données par Bayard : découpe en paragraphes, nombre de signes (ici, 30 000 à 32 000), enjeu fort qui touche les enfants dans leur quotidien ou provoque de l'émotion.


Imaginez ma joie quand j'ai reçu une réponse enthousiaste du premier comité de lecture !



Oui : premier comité de lecture, puisqu'il y a plusieurs étapes (et donc plusieurs comités de lecture) à franchir. Ce n'était donc pas encore gagné. C'était  même plutôt angoissant. A chaque étape franchie, je voyais mon cadeau de May se rapprocher du but, mais je n'ai été tranquille que le jour où j'ai signé mon contrat avec Bayard jeunesse…






J'aime Lire Max n° 236 est sorti fin juillet. Dedans, La cadeau de May, mon histoire qui se déroule en Chine, au bord du Lac Tarim, raconte l'amitié entre un pêcheur solitaire et une jeune fille handicapée. Ce qui les lie, c'est aussi la fidélité de leurs chiens, Hoa Mi et son fils Li-Ping.








Si vous le lisez, dites-moi ici ou sur ma page Facebook ce que vous (et votre enfant, surtout) en avez pensé.

Très bonnes lectures ❤




(illustrations de Mini Ludvin)

28 juil. 2018

Le prix Ravinala de l'Océan Indien pour La saveur des bananes frites


Mon roman La saveur des bananes frites a remporté le prix RAVINALA de l'Océan Indien (Madagascar).

De nombreux échanges par mail, une rencontre par Skype, des idées, des vidéos, des BD, des montages photos… créées par les jeunes autour des bananes frites… Un vrai bonheur de découvrir leur travail et l'intérêt qu'ils portent à la littérature !

Un grand merci à tous ces jeunes et à leurs enseignants, ainsi qu'à l'Alliance Française à Madagascar pour leur enthousiasme et leur travail.