22 mars 2013

Colombe Bontemps et sa maison


Extrait :
[...] Colombe se leva de son fauteuil. Ses cheveux bruns étaient attachés en une épaisse natte qui lui descendait jusqu'aux reins. Elle portait une longue robe foncée et un châle sur les épaules. Colombe était une belle femme, aux traits nobles, au visage serein, grande et solide. Cependant, ce qui étonnait Aurèle chaque fois qu'il la détaillait, c'était le peu de ressemblance qu'elle avait avec sa fille.

L'extérieur [de la maison] aussi était singulier : La façade avant était recouverte de dosses de bois, sur lesquelles s'agrippait un lierre envahissant, courant de part et d'autres des nombreuses fenêtres. Sur le toit de bardeaux, une large ouverture faisait un puits de lumière dans la chambre de Mahaut. Devant, une courette séparait la maison de la route, protégée par une haie vive d'aubépines, d'églantiers, de noisetiers et de pommiers sauvages. Un chemin contournait l'habitation par la gauche et permettait d'accéder au jardin.
 
 
Illustration Louise Collet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire